Vampire Knight RPG
Vous êtes la/la bienvenu(e) sur ce forum RPG dédié au Manga "Vampire Knight" de la célèbre Mangaka : Hino Matsuri et qui s'en inspire.

Il reste beaucoup de personnages de la série qui sont à prendre, les personnages inventés sont les bienvenus également !

N'hésitez pas à consulter notre liste de prédéfinis !



Bienvenue dans cette école avec deux classes totalement différentes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 de l'autre coté du livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: de l'autre coté du livre   Dim 13 Mar - 0:49

DE L’AUTRE COTE
DU
LIVRE


Chapitre I
Le livre


« Je la vis s’effondrer sous mes yeux, et la vis disparaître peu à peu sans rien faire… »Laisser moi vous raconter toute l’histoire, son histoire.

Pendant la guerre qui opposer les Français et les Allemand, les enfants furent envoyés à la campagne mais Jade, elle, elle n’avait plus de famille. Jade avais 15 ans son père et sa mère étaient a la guerre ses frères avaient été tués sous ses yeux. Alors elle fut envoyée au couvent. Pendant son voyage en train elle ne pouvait s’empêcher de rêver d’aventure, partir, partir loin, très loin de cette guerre. Quand elle arriva au couvent, elle sentit un vide en elle qu’elle n’arriverait certainement pas à remplir. C’était une grande maison, une très vielle maison les chambres ressemble a de grand placard a balais ou il y avait juste assez de place pour y loger un lit, une table de nuit et la croix du crist. Heures après la nuit était Derrière il y avait une étable où y vivaient une vache, un cheval, des poules et un chien. Jade fessai tout se quel pouvait pour combler se vide en elle, elle avait beau s’occuper elle n’arrivait a rien, elle essaya de parler avec des sœurs du couvent de s’intéresser a la religion, mais rien ne fit et sont vide continuer de grandir. Les jours et les semaines passèrent, au bout d’un moment elle n’en pouvait plus trop grande pour trouver une famille et trop petite pour vivre seule. Alors elle trouva refuge dans l’exploration des environs, au bout de 2 mois elle connaissait tout les champs les forêts et les collines au alentour. Un jour où elle faisait une promenade dans les collines le tonnerre se fit entendre et il se mit à pleuvoir des cordes. Elle était trop loin du couvent alors elle s’abrita dans une des grottes au alentour. La elle se fabriqua un feu pour se réchauffer. Elle se demanda a quoi ressemblerait sa vie si elle était toujours avec sa famille, elle s’imaginait heureuse autours d’un feu de cheminer avec ses frère, son père en train de lire le journal et sa mère dans la cuisine .Elle revoyait sa mère en train de la coucher avec ses frères, elle ressentait ses doux baisers. Et la, elle se plia en boule et elle ne pouvait s’empêchait de pleurer. Elle était la, toute seul, son seul souhait est de revoir ses parent et de les serer dans ses bras et elle s’endormit. Elle se réveilla plusieurs heure plus tard la nuit était déjà tombe ; impossible pour elle de rentre au couvent alors elle resta assise la sent rien faire pendant plusieurs minute. Jusqu’ a se qu’elle aperçoit quelque chose ; on aurait dit un livre. Un livre magnifique sa couverture était en cuir avec des motifs, ces dessins l’intriguait il représentait une porte entrouverte avec derrière un magnifique paysage et une ombre sinistre. Apres avoir examiner le livre en détail. Elle ne put s’empêcher de l’ouvrir.
« Au milieu des temps un mage nommé Lexus, dont la soif de puissance était devenus trop puissante le fit devenir un mage noir très puissant, et jeta le royaume de Faitresse dans une nuit, une nuit qui ne finirait plus jamais. Sauf si l’élu vient rapporter le soleil. Pour savoir quand l’élu arriverait Lexus lança un sort qui l’avertirait lorsqu’il arrivera. »
Mais quand elle essaya de lire la suite, elle ne vit que des pages blanches. Se qu’elle avait lut l’intriguait et l’exister à la fois.
Elle décida de rapporter se livre au couvent. Pendant plus de deux semaine elle le garda fermer. Mais l’envie était trop forte il fallait l’ouvrir, on aurait dit qu’il l’appelait. Alors elle le relut encore et encore sens se lasser, plus elle le lisait plus sont vide se replisser, ses larme avait laissé place a un magnifique sourire. Pour elle se livre était un miracle, elle qui ne se sentait plus capable de rire. Les sœurs ne voyer plus Jade elle était toujours dans un arbre ou dans les collines le nez dans le livre. Elle revivait, elle avait retrouvé la joie de vivre enfin c’est se qu’elle montrée, enfaîte son cœur ne s’était pas arrêter de pleurer. Alors elle décida d’écrire la fin de cette histoire, mais se ne fut pas si facile que se qu’elle pensait, elle avait beau chercher mais elle ne trouvait rien. Les jours passèrent sans qu’elle ne trouve au qu’une idée, quand elle crut qu’elle avait trouvé une fin soudain, le livre se mit à tourner les pages tout seul, et s’arrêta a la dernière page ou une inscription était marquer mais elle se souvenait bien de n’avoir vue aucune inscription la première fois.
« Lire cette phrase a haute voix. »Et elle commença à lire à haute voix.
« Toi qui a scellé cette porte, toi qui détient la clef de mon cœur, laisse-moi rentrer cars telle et mon destin. »
Une fois la phrase terminer elle referma le livre mais le cœur plus léger on aurait dit que cette phrase été une formule magique. En tout cas pour elle s’en était une, elle commença à l’apprendre par cœur. Le soir de son anniversaire elle reçut une lettre de ses parents. Elle se sentit mieux que jamais mais quand elle la lut les larmes coulaient tout seul. Voila se qui était écrit :
« Jade si tu reçoit cette lettre c’est que ta mère et moi sommes mort. Si je t’écris c’est pour te dire a quel point on t’aime, je suis désole de ne pas pouvoir tenir ma parole comme promit. Tu devras grandir plus vite que les autres, la seule chose que je voudrais que tu fasses c’est d’être heureuse.
Signé :
Papa et Maman »
La Jade se sentit mourir plus personne ne le lui souhaiterait, elle n’aura plus de bisous ni rien d’autre alors elle serra son livre dans ses bras et s’endormit. Pendant la nuit le livre se mit à s’enluminer se qui la réveilla elle le lâcha et il tomba a terre puis il se mit à retourner les pages a nouveau. Elle lut ce qui était marqué :
« Alors que le prince chassait quelque chose allait arriver les animaux l’avait sentit, mais personne ne le savait a part peut être Lexus. Mais se qui était sur, l’élu est sur le chemin. »
Jade ne comprenait plus rien se n’était pas écrit elle en était sur, alors elle relut l’inscription a la fin du livre pour a nouveau se sentir mieux. Une larme tomba sur l’inscription, et la le livre s’enlumina de mille feu ce qui l’aveugla. Et la elle se fit aspirer dans le livre et elle s’évanouie. Elle avait atterrit dans un champ, et la je la vit.




Chapitre II
La rencontre


Elle était étendue la dans l’herbe encore humide de la rosé du matin. A la fois intriguer et curieux je m’approchai d’elle, la vis sont visage, éclairer avec ma lampe on aurait dit un ange. Oui c’est sa c’était un ange déchut et la au lieu d’essayer de savoir qui elle était je rester a l’a contemplé. A contempler sa beauté elle était si belle si pur, son visage était aussi blanc que la soi, ses cheveux était les plus long que j’avais jamais vus d’un noir brillant. Apres quelque minute de contemplation je me décidai à l’amener au château. Alors je la mis sur mon cheval et commença le long chemin du retour, car l’endroit ou j’aller chasser étai au delà des terre de Faitresse plus loin que la vallée et le temple des dieux, j’étais sur les terre de Lexus et si on l’apprenne on me mettra au cachot. Il fallait faire vite car son arriver ne devait pas être inaperçu surtout en ses terre, ses terre salit par le sang de millier innocent. Apres plusieurs heures a gallot j’arrivais enfin dans le royaume de Faitresse, la je me dépêchai d’apporter cette jeune fille. La on la mit dans un lit pour la soigner le roi me demanda comment était-elle arrivé ici, quand j’eu terminé mon histoire je lui demandai l’accord de la veiller et il ne put que dire oui. Pendant plus de 3 jours elle resta inconsciente jusqu'à se qu’elle se réveille alors que je m’étais assoupit. Et les premiers mots qu’elle dit était « Faitresse » alors elle savait donc ou elle était, mais quand elle ouvrit les yeux j’oubliais toutes mes question. Alors elle commença à m’interroger :
« Qui êtes vous et ou suis-je ? Où est le couvent ? Où est le livre ? » Affolée.
« Bonjour je suis … »et la j’hésitais je savais qui j’étais mais que dira t’elle ? « Je suis Sam Witter ici tu es a Faitresse, je ne sais pas ou est ton livre tu étais sens et je ne vois pas de quel couvent tu parles. » Alors calmement elle me demanda si elle pouvait sortir se dégourdir les jambes en ma compagnie, fou de joie je lui fis visiter le château alors que nous faisions une pause sur la terrasse je vis quelque chose d’exceptionnel, l’aurore, le soleil en train de se lever. C’étais un moment magique le soleil revenais Lexus aurait-il levait sa malédiction ou étais-ce grasse a elle ? Et la je ne pus m’empêcher de lui demander son prénom. « Au désolée je m’appelle Jade. »
« Enchanter Jade »
La elle me demanda :
« Nous sommes bien à Faitresse, alors la malédiction n’existe pas ? »
« Tu connais la malédiction ? »
« Bien sur que oui, je peux même te la réciter, mais apparemment elle est fausse. Je suis si heureuse »
« Heureuse ?pourquoi ? »
« Tu ne me croirait pas. »
« Dit le moi s’il te plais. »
« Hé bien la légende parle d’un prince et j’avais peur pour lui, voila. »
Puis elle se leva doucement et repartie dans ça chambre, et moi je restais assis en me demandant se qu’elle voulait dire ? Dois-je rester Sam Witter un garçon inventais ou dois-je être moi-même a se moment la on m’appela.
« Prince ! Prince Bryan ! »
« OUI ! Qui a-t-il madame »
« Votre père vous cherche mon prince. C’est à propos de cette fille. C’est très important ! »
« J’y vais merci. »
Mon père le roi de Faitresse est bon mais cela m’étonnée qu’il me convoque lui il préfère se promener dans ces jardin accompagner de ma mère qui elle préfère ses livres. Une fois dans les appartements royaux je vis mon père et ma mère l’un à cote de l’autre.
« Qui a-t-il père ? »
« Mon fils qui est cette jeune fille fort belle que tu nous a rapportais ? A tu vue que le soleil c’est levait ? »
« Oui père j’ai remarqué j’été en compagnie de Jade a ce moment l’élu et donc arriver. »
« Mon fils depuis combien de temps cette jeune fille est la ? »
« Depuis trois jour père. »
« Trois jours et personne ne m’avertit ! Tu n’avais pas confiance Bryan pourtant tu sais que je suis quelqu’un de confiance ? Et pourquoi le soleil ne se lève qu’aujourd’hui et non pas il y a 3 jours ? »
« Désolais père j’aurais du vous le dire mais j’avais peur et elle ne connaît pas ma vrais identité pour elle je suis Sam Witter un garçon des champs et je crois aussi savoir pourquoi le soleil ne se lève que aujourd’hui cars pendant ces 3 jours Jade étais endormit apparemment elle vient d’un autre monde et la elle vient de s’endormir. »
Le lendemain matin alors que je m’entraînais à l’épée Jade s’assit a coté pour m’observer mais je ne pouvais pas me concentrer tout en sachant qu’elle était la tout près de moi et qu’elle regarde tout mes gestes puis elle se leva et s’approcha des mon maître d’armes.
« Voulais vous bien m’apprend à manier une arme s’il vous plaît »
« J’en serais ravie mademoiselle Jade mais d’abord allait vous changer pour ne pas vous embêtait avec votre robe le prince va vous aidé. »
« Au quel bonne idée je ne l’ai pas encore rencontrais… » Elle ne put finir sa phrase que le maître reprit.
« Comment ça vous ne le connaissait pas mais il est juste devant vous mademoiselle Jade »
« A oui désoler mon brave. »
Je l’accompagnai donc a sa cambre pour qu’elle puisse se changer mais elle s’arrêta dans un couloir vide et m’interrogea :
« Pourquoi ne pas tu pas dis que tu étais le prince ? »
« Jade j’avais peur que tu ne veuille pas resté »
« Peur de quoi ? »
« Tu étais si belle je ne voulais pas que tu m’apprécie parce que je suis le prince mais pour moi. »
« Je ne sais pas si c’est la vérité mais moi je t’aurais aimais juste pour toi et non pour la royauté de toute façon je ne suis rien pour ce peuple que la clef d’une porte ! »
« Jade attend moi s’il te plais ! »
Et elle partit impossible de la retrouvais mon père avait honte de moi et les garde se moquait de mes ordres alors je partis me cacher ton mon jardin secret.et c la que je retrouvais jade en pleur toute seul je ne savais plus s’il fallait la voire ou la laisser la. Mon cœur me dit de la prendre dans les bras .alors je posais une mais sur son épaule en lui demandant si ça aller la elle me sauta au coup.
« Jade je suis désoler pour toute a l’heure il faut que tu sache que …que tu es une amie pour moi. »
Elle se retourna, posa sa tête sur mon épaule et se mit a pleuré ; alors je la pris dans mes bras, essayant de la consolé et de savoir se qui la faisait souffrir.
Ne sachant que faire je la laissais et la garda dans mes bras pendant plusieurs heure avant qu’on ne s’endort. Pour moi se fut un instant magique, et je voulais qu’il dure éternellement, quand elle c’est soudain relevais.
« Je voudrais savoir quelque chose. Quel est ton vrai nom si ce n’est pas Sam Witter ? »
« Bien entendu mon vrai nom est Bryan. »
« Enchanté prince Bryan mais pourquoi ne pas m’avoir raconté la vérité et pourquoi est tu si différent en ma présence ? Je ne te comprends pas ; ai-je fais une bêtise ou quelque chose d’autre pour que tu sois autant gêner ? »
« Car j’avais peur ; peur que tu es peur de moi .Et si je suis troublé en t’a présence c’est parce que je…
-tu quoi ?
-je...t’aime bien.
Apre je ne me souviens plus de grand-chose juste d’avoir senti ses lèvres douces se poser sur ma joue puis elle est partir.
Je suis donc retournais m’entrainer elle, elle s’entrainait aussi mais a l’arc, le soir je l’entendais parler et mais il n’y avait personne. Cela a dure 1 mois au moins. Mais la curiosité et un vilain défaut je sais mais un soir je n’ai pu me retenir. « -heu...désole de te déranger Jade mais à qui parles-tu tous le temps ? »
-mais tu ne me dérange pas je parle avec mon ami.
-mais je ne vois personne !
-tonnerre tu peux sortir !
-mais c’est… c’est…
-c’est quoi alors ?
-c’est un transformasse !
-OUI je suis un transformasse, et si je suis la c’est grâce a Jade qui ma sauvait la vie.
-Comment ça ?
-je l’ai trouvé dans la forêt entrain de se faire attaquer pas des fleurs.
-et en quoi te transformes-tu Tonnerre ?
-En tous ! Je suis le meilleur de ma rase.
Puis il me raconta son histoire, c’était le jeune prince de ça famille mais comme il était le dernier il ne servait pas a grand-chose et a décidait de partir a la conquête du monde. Peu de temps après son départ il c’est lier d’amitié avec un jeune garçon qui lui aussi était seul. Il nous expliqua aussi qu’il était a sa recherche depuis quelque temps déjà et qu’il commençait a s’inquiété pour son ami. En nous racontant son histoire il ne put retenir ses larme se n’était qu’un enfant après tous et d’après se qu’il nous avait dit il n’avait que 10 ans.
Le lendemain je repris mon entrainement le cœur plus léger, maintenant que se mystère avait était élucidé je n’avais plus aucun soucis à me faire. Jade elle était partie avec tonnerre dans la forêt des souvenir ce lieu était devenu son refuge. Elle et lui ne se quitter jamais. Mais cette après midi la ils ressentirent une présence quelqu’un les avais suivit le bruit venait de derrière les buissons ils s’arrêtèrent. Les bruits devenaient de plus en plus proches quand enfin une silhouette apparut ; en une demi seconde Tonnerre se transforma en un magnifique tigre pour protéger Jade qui elle avait déjà attrapée son épée. La silhouette continua à avancer vert elle sans peur, puis elle lassa la place a un jeune homme, enfin plutôt a un garçon du même âge que Jade. Quand elle le vit, elle baissa sa garde rapidement en calment Tonnerre qui lui aussi se calma, il regarda ce garçon qui était encore assez loin puis il s’élança dans ses bras en se transforment en une drôle boule de poils.
« -Johan ! Je te retrouve enfin. » Tout en montrant sa joie avec des larmes son ami le serra dans ses bras en lui murmurant quelque mots
« -Tonnerre petit frère j’ai eu si peur pour toi, ne part plus tout seul s’il te plait je ne le supporterais pas »
« -Je ne partirais plus promis grand frère. » puis il lui fit un grand sourire, sortit de ses bras pour allais dans se de Jade. « Je te présent mon amie Jade elle ma héberger. »
Le garçon s’inclina pour faire la révérence a Jade qui en fut troublée se qui amusa beaucoup Tonnerre, Jade n’était pas la seul troublée part cette rencontre evalion aussi était dans le même état.
Johan n’était pas un homme non, c’était un elfe, même un elfe très élégant. Il était blond comme les blés, ses yeux était plus claire que le ciel il avait des oreilles bien pointus, il avait la même taille que moi (1,80 cm), mais surtout il avait 16 ans.
« -Bonjour je me présente evalion prince du royaume d’evalion, le royaume des elfes. Je suis comme le grand frère de Tonnerre je te remercie d’avoir pris soin de lui, belle demoiselle. » Après avoir fini cette phrase il attrapa l’une des mains de Jade et l’embrassa avant de se relevai.
« -Ravis de vous rencontré votre majesté, je suis Jade l’élu. Je ne suis pas ici depuis assez longtemps pour connaitre votre royaume. »
« -Ne fait pas tant de politesse avec moi, comme ça c’est toi qui nous a ramener le soleil, alors de la part de tout mon peuple merci. Nous autre les elfes nous tirons notre magie de la foret mais la foret n’était rien sans le soleil grâce a toi la foret revit je t’en remercie. Tu dois certainement loger au château je trouve sa bizarre que le roi ne t’ai pas parlait de nous. »
« -Enfaite le roi na pas le temps de s’occuper de moi alors c’est le prince Bryan qui reste en ma compagnie se qui ne me dérange pas. » à la fin de ses mots Evalion changea d’habitude
.- Le prince Bryan ! Mon plus grand rival. Sa ne m’étonne pas qui ne t’ai pas parlé de moi, c’est vrais que je suis plus séduisant que lui et que les filles adore ma beauté naturel … » Il n’eut pas le temps de finir qu’il fut couper par Jade qui lui lança un sourire.
« - Certes tu es beau garçon mais, tu es tout le contraire de Bryan, lui il est très beau garçon mais aussi d’un naturel gentil et il ne se vante pas. »
La façon dont elle venait de lui parler le laissa sans voix personne n’avait osé lui parlé ainsi. Il ressenti en lui quelque chose de nouveaux quelque chose qui le rendit tout chose, son visage palle pris une couleur rougeâtre, son regard sérieux et vantard laissait place a un regard troubler. « Comment cette fille peut elle me mettre dans cette état, ce n’est pas normal. » Johan ne savait plus quoi faire partir en courant était la meilleur idée mais il n’eu pas le temps il fut interrompu dans ses pensée par Jade.
« - Et si nous allions au château je suis sur que le roi sera ravit de te voire. Et puis il est l’heure de mon entraînement, si je ne me dépêche pas Bryan va s’inquiété. »
« - Allons-y ! s’écria tonnerre. »
Alors ils reprirent le chemin du retour tout en discutant de choses et d’autre. A peine arrivait dans la cours que le maître d’arme tomba sur Jade, qui fut très surprit.
« -Mademoiselle je n’ai pas l’habitude de donner des cours a des jeunes filles comme vous alors si vous les séchée s’a n’arrangera rien.
« -Je suis désolé monseigneur, sur le chemin j’ai rencontré messire Evalion sur mon chemin. »
Le maitre d’armes était furieux mais très vite il allé pouvoir oublier Jade car Bryan avait quitté son poste d’entrainement pour se lancer son épée a la main sur Johan. Qui part un simple mouvement l’évita et le mit à terre. Un combat allait débuter entre les deux jeunes princes mais ils furent séparés à temps par Tonnerre qui c’était métamorphosait en un redoutable lion. Une fois les esprits calmés nous allâmes à la cour pour voire mon père qui fut heureux de voire notre invité. IL quitta sont trône pour l’embrassé et l’invita a resté en lui offrant le gite et le couvert. Pour fêter ça mon père invita tout le royaume pour présenté Jade notre sauveuse mais aussi Johan, Jade fut comme capturé par deux servante qui devait s’occuper d’elle, elle nous regarda avec des yeux interrogateur en nous demandant de l’aider mais nous ne pensions qu’a rire de cette situation qui très vite s’avéra être le même pour nous, nous fîmes tirés par deux homme qui devait nous mettre présentable pour se soir. On nous plongea d’abord dans un bain ensemble, puis nous fumes séchés habillés et coiffés, mais nos esprit était avec Jade qui devait ne plus savoir quoi faire. Le début du bal avait commencé sans que l’ont puisse voire Jade. Nous nous tenions droit pour accueillir les invités, pendant plus d’une heure nous attendions Jade qui n’arrivait pas quand nous entendions :
- Mademoiselle Jade, élu pour sauvé notre royaume.
Nous levâmes les yeux et nous vîmes apparaitre un ange. Elle portait une longue robe couleur argent avec des refilait bleu, elle descendit doucement l’escalier ou nous l’atendions. Johan tendit sa main pour la lui donnait. Elle mit sa main dans la sienne et il déposa un doux baiser sur celle-ci, j’observais la scène sans rien faire juste en l’enviant d’avoir eu le courage de le faire. Ils se métrèrent a danser, les yeux de Jade dans les sien on aurait dit qu’ils entaient seul au monde, mais je fus couper dans mes pensées pas une main sur mon épaule.
- Mon fils pourquoi ne pas faire autant et la lui prendre pour une danse, tu sais j’avais ton âge la première fois que j’ai dansais avec ta mère.
- Père !? Je l’envi vous savais car j’aimerai avoir autant d’audace que lui. Mais mon autre problème est que je ne sais pas danser.
- Je suis sur qu’avec elle tu sauras car en sa présence tout est différent n’est ce pas mon fils ?
- Vous avais raison père avec elle tout est plus simple tout est merveilleux, tout est simplement simple et facile ; pour la premiere fois mon père m’écouter vraiment et ses yeux était replis de sagesse ; je vais l’invité.
C’était la première fois depuis la mort de ma mère que mon père avait de telle yeux, il aimait vraiment ma mère, elle était morte trop tôt, j’aurai aimé la connaitre mieux. Maintenant j’étais trop près de Jade pour reculer.
- Jade vou…voudrais…voudrais tu danser avec moi ?
- Bryan j’en serrais ravi de dansais avec toi.
Elle remercia Johan et pris ma main, mon père avait raison la danse était facile avec elle, je plongeais mon regard dans le sien et vis des forme apparaitre dans ses yeux plus je plongeais mon regard plus je m’enfonçais dans quelque chose enfouis au font du cœur de Jade. Je vis un feu de cheminer devant se tenait deux jeune garçon il devait avoir 17 et 18 ans ils tenaient a leurs main de lourde épée derrière eux se trouvais une jeune fille. Non ! Jade cette jeune fille est jade qui sont ses gens pourquoi la protéger t’ils, il y eu un bruit qui les mit en alertes, Jade hurla deux nom les deux hommes se retournèrent et lui demandèrent de partir sans se retourner mai elle ne voulait pas le plus jeune la pris dans ses bras alors que l’autre lui les couvrit en se sacrifiant. Jade la vie mourir elle ne cessa de pleuré et de hurler son nom le garçon qui la tenait lui aussi était triste, il avait abandonné un être chers pour la sauvais. Jade était si triste pour la réconfortait le jeune homme lui rappela de bon souvenir il lui fit un grand sourire puis il la lâcha elle le regarda des larmes lui coulèrent sur les Joux une épée ensanglanté dépassait du corp de l’homme, avec ses dernière force il attrapa son épée et tua son assassin et dit a Jade qu’il l’aimait et qu’elle devait courir pour se cacher, son dernier mot fut adieu. Jade ne parti pas tout de suite elle approcha doucement de son sauveur et s’fronda dessus elle pleurait deux morts elle pleurait deux amis elle pleurait ses deux frères morts pour la sauvait de cette guerre. Soudain elle se tourna et elle me regarda dans les yeux se qui était impossible et me demanda de la protéger. Doucement mon regard diminua jusqu’a disparaitre de ses yeux j’étais de retour au bal, Jade me regardait avec des yeux remplient de question
- Pourquoi pleures-tu ? me murmura-t-elle à l’oreille
Je la lâchai et m’éloignai en courant, ce que j’avais vu était t’il vrai ; non ! Elle n’a pas put vivre sa. Jade essaya de me rattrapait mais Evalion l’arrêta et c’est lui qui me rattrapa.
- Bryan tu la vu toi aussi n’es ce pas ?
- J’ai vue la mort et la guerre qui nous attend.
- Non tu a vu un souvenir douloureux pour elle : la perde de ses frères.
- Comment a-t’elle réussi en tenir le coup, pourquoi ne voyons nous pas a quelle point elle a soufferte ?
- J’aimerais savoir. Mais on sait qu’elle pourra tenir le coup pendant la guerre.
- LA GUERRE ! Elle ne doit plus voire une guerre elle nous a demandé de la protéger !
- La protégée ? De quoi parles-tu,
- Rien rentrons veut tu ?
- Je crois que c’est le mieux à faire.
Sur le retour je ne pouvais m’empêchais de penser a se que j’avais vu. Elle était si jeune pourquoi elle, pourquoi ?
Ce soir la je ne dormis pas comme le soir suivant ; lors des entrainements, j’étais à la fois très concentrais mais aussi autre part. Jade avais l’air si heureuse, en la regardant on ne se douterai pas qu’elle ait connu la souffrance. Son sourire, ses yeux, ses gestes, tout, rien ne démontrais cette souffrance si atroce, si dur. Je n’étais pas le seul dans cette état Johan lui aussi était pareil, son regard le trahissez. Jade elle, elle s’entrainait durement, pour être aussi forte que nous sans doute. Elle était devenue aussi abile que Johan a l’arc, aussi vive que moi à l’épée mais elle avait encore à apprendre. Un soir ou je m’entrainer encore Jade était au pied de l’arbre qui se trouver sur colline. Elle chanter une chanson si douce, je ne comprenais pas les parole mais elle devait être très belle. Johan la rejoignit pour l’accompagné avec une flute elfique. Maintenent c’était parfait, mon maitre d’arme était emu au larme, même moi je l’étais. Jade me regarda et se mit a danser. Elle chanta une nouvel musique qui était plus gai. Elle avait toujours son sourire, personne ne pourrai lui enlevais et c’est se que j’aimais.
Se soir la je lançai un defi a Johan pour lui montrai qui était le plus fort, il avait l’air ravi de se combat. Je sorti mon épée, il en fit autan ; je ne retenais pas mes coup mais lui non plus. Toute la rage que javais je lui fesait payer. Mais se battre avec la rage ne me fesai que perdre. Après le combat je partis dans ma chambre reflechir, en passant devant la chambre de Jade je la vit dormir avec Tonnerre je l’enviais. Le lendemain alors que Johan et moi nous nous entrainions un messager chercher Jade. Plusieurs minutes plus tard nous entendimes Jade crier, puis, plus un mot, nous nous depechames d’aller dans sa chambre, et, la etendu sur le sol le messager, il baignait dans une marre viollette. Il tenait dans sa main une lettre, nous nous tournions et nous vimes Jade son épée a la main. Elle était couverte de la même suptence que la marre, son regard était troublé par la peur. Johan l’appella mais elle ne reagissait pas, alors il l’atrappa par les epauls, et la gifla. La elle leva ses yeux d’azur qui étaient rempli de larmes, elle murmura quelque mot :

Revenir en haut Aller en bas
 

de l'autre coté du livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De l'autre côté de la forêt, une petite chapelle...
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» éditeur de livre sur les arcs et autres
» le livre rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: Avant toute chose... :: Coins créations-